Plat principal·Végétarien

Maïs guatémaltèque

Le Guatemala est un tout petit pays d’Amérique centrale où j’ai habité durant une année.  C’était ma première année de mariage et ma première expatriation…  Tout un défi!  Malgré la violence incroyable qui marque le quotidien de ses habitants, j’en garde un souvenir des plus doux.  Nous y avons fait des rencontres extraordinaires et bâties des amitiés solides, celles qui traversent le temps et se fichent des distances.

Étrangement, mon histoire avec le Guatemala n’a pas débuté à cette époque, mais bien avant.  En début d’école secondaire, je devais avoir 12 ans, notre enseignante avait séparé la classe en dyades et assigné un pays à chacune.  Tout au cours de l’année, nous allions devoir faire découvrir cet endroit à nos camarades en explorant son histoire, sa langue, ses populations, son climat, et… sa cuisine.  Vous aurez compris que ma copine et moi avons hérité du… Guatemala!  Quel hasard que j’aie eu la chance d’y habiter plus tard…

Nous avons eu beaucoup de plaisir à effectuer des recherches et découvrir tous les trésors de ce petit pays.  Saviez-vous que Saint-Exupéry a écrit le Petit Prince durant sa convalescence passée à Antigua suite au crash de son avion?  Il paraît que les volcans de l’Astroïde B-612 seraient inspirés de ceux d’Antigua : deux volcans endormis, soit les volcans Agua et Acatenango, et un en activité, celui de Fuego.  Bon, je digresse.  Malgré la fascination pour le pays, l’aspect culinaire nous posait problème.  J’enviais un peu ceux qui travaillaient sur l’Italie, l’Inde ou le Mexique!  Qu’est-ce qu’ils mangent au juste les Guatémaltèques?  Par miracle, nous sommes tombées sur un livre déniché à la petite bibliothèque municipale de Sept-Iles (c’était avant Internet, alors on faisait ce qu’on pouvait!) dans lequel il y avait une recette du Guatemala!  Je ne me souviens plus du nom exacte de la recette, mais pour les besoins de notre exposé, nous l’avions fièrement baptisée : Maïs guatémaltèque!  Ça sonne bien, non? Par contre, j’avouerai ne jamais avoir vu ce plat ou quelque chose y ressemblant au Guatemala… La bouffe servie dans les restos locaux est dérivée d’une alimentation plutôt pauvre et peu variée basée principalement sur le maïs et les haricots noirs.

 

J’ai adoré cuisiné ce plat durant mon adolescence (super facile!), à l’université (pas cher du tout!), à l’autre bout du monde (ça me rappelle la maison…) et pour mes enfants (pas de plainte : tous les enfants aiment le maïs!).  Bref, c’est le plat idéal à servir en semaine quand le papa est parti en voyage d’affaires. ;o)

Bon appétit!

 

Ingrédients (4-5 portions)

  • 2 tasses (280g) de maïs en grains
  • 2 tasses (150g) de fromage cheddar râpé
  • 4 œufs brouillés
  • 2 ½ tasses (environ 400g) de légumes au choix taillés en cubes et cuits (pommes de terre, carottes, brocolis, ..,)
  • Sel et poivre

Préparation

  1. Une fois les légumes cuits, prenez soin de passer les pommes de terre et carottes à la poêle pour les faire griller un peu (dans du gras de canard c’est encore mieux) et poivrez, cela ajoutera de la saveur au plat.
  2. Dans un plat allant au four, déposer une fine couche de maïs.  Parsemer de fromage râpé.   Couvrir avec les œufs brouillés et les légumes cuits.  Verser le reste du maïs et terminer avec le fromage.
  3. Cuire au four à 350F (ou 180C) pendant 20 minutes et terminer sous le grill jusqu’à ce que ce soit gratiné.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s