Accompagnement·Déjeuner

Pain irlandais

Le 17 mars est le jour de la Saint-Patrick, la fête des Irlandais. M. Beurre Noisette a commencé la journée d’une façon un peu nostalgique en regardant avec les enfants les photos de notre voyage de l’été dernier en Irlande. Sa mère a quitté son île natale vers l’âge de 19 ans pour aller voir le monde. D’abord l’Angleterre pour faire ses études d’infirmière, ensuite les États-Unis pour travailler et voyager en compagnie de ses camarades de travail. Elle a finalement posé ses valises à Montréal après avoir rencontré l’homme de sa vie. Récemment, elle avait envie de retourner sur les traces de son enfance en compagnie de ses enfants et petits-enfants et c’est donc avec bonheur que nous avons accompagné Granny dans son pèlerinage.

J’ai eu un coup de foudre total pour cette île magnifique, ses verts éclatants (on la surnomme Emerald Island à juste titre!), ses vents forts qui vous poussent à vous tenir debout et ses habitants chaleureux qui donnent envie d’y vivre pour toujours. C’était aussi très émouvant, surtout la visite de l’ancienne école de Granny. Il semble que bien des souvenirs s’y cachent encore. Le frère jumeau de Granny habite toujours la maison paternelle et nous nous y sommes tous rencontrés l’instant de quelques repas partagés en famille. L’occasion idéale pour faire connaissance avec la parenté éloignée. La salle à manger d’une maison irlandaise un dimanche après la messe c’est plein de vie. Les gens viennent prendre un café et des petites douceurs question de voir les visiteurs venus de loin. C’est sans arrêt tout l’après-midi durant. Comme dans le bon vieux temps.

Comme dans le bon vieux temps aussi, ce sont les femmes qui se retrouvent dans la cuisine et qui préparent le repas. Le pain irlandais avait bien sûr sa place et je voulais voir comment on le prépare. Papier et crayon à la main, j’étais prête! Tante Eilleen s’est mise à la tâche sous l’œil bienveillant de Granny qui partageait aussi ses trucs. Je suis toujours fascinée par ces femmes qui font du pain ou des pâtisseries à l’œil, sans recette… Mesurer avec ses mains, sentir la matière, détecter du bout des doigts si la pâte est suffisamment humide ou pas, souple comme il le faut, etc… C’est beau. Moi, je me détache difficilement des tasses à mesurer, de la balance…

En revenant d’Irlande, j’ai voulu que le voyage continue et j’ai tenté de faire un pain irlandais (appelé en anglais Irish bread ou Soda bread)! J’ai suivi mes notes à la lettre. C’était raté. Un pain sans âme. Tout le contraire de celui de Tante Eilleen. Problème de farine, de pétrissage, de température ou erreur dans mes notes, j’en sais rien. J’étais déçue. Mais en ce matin de Saint-Patrick, l’envie me reprend d’essayer à nouveau. J’ai tenté cette fois, la recette de Nick Malgieri, auteur reconnu pour ses pains et pâtisseries et c’était réussi! C’est M. Beurre Noisette qui va être content!

Ingrédients

  • 300g (3 tasses) de farine tout usage
  • 15ml (1 c. à table) de sucre
  • 5ml (1 c. à thé) de sel
  • 5ml (1 c. à thé) de bicarbonate de soude
  • 375ml (1 ½ tasse) de babeurre

Préparation

  1. Préchauffer le four à 450F ou 232C.
  2. Combiner les ingrédients secs dans un bol à mélanger.
  3. Ajouter le babeurre et mélanger délicatement à l’aide d’une spatule ou de vos mains jusqu’à ce que vous obteniez une boule plus ou moins collante.
  4. Couvrir le bol et laisser reposer 5 minutes.
  5. Mettre la pâte sur une surface légèrement enfarinée et pétrir jusqu’à ce que la pâte soit lisse, 1 minute au plus.
  6. Faire une boule avec la pâte et la déposer dans une assiette à gâteau ronde et graissée afin que le pain garde sa forme à la cuisson.
  7. Faire une croix sur le pain avec un couteau bien aiguisé. Laisser le pain reposer couvert d’un linge pendant une 15aine de minutes.
  8. Cuire le pain 45 minutes environ ou jusqu’il ait bien levé et qu’un cure-dent inséré au centre reste propre.
  9. Laisser le pain refroidir sur une grille.

Le pain irlandais ne se coupe pas en tranche, on le partage plutôt en coupant des quarts qu’on tranche ensuite. Ce serait pour cette raison qu’on fait une croix dessus. Certains croient que la croix a plutôt une valeur religieuse. C’est selon. Dans tous les cas, bon appétit et joyeuse Saint-Patrick!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s